Découverte de Busan, en bord de mer

Busan fut la première ville coréenne où nous avons mis les pieds, et ce fut une belle surprise. J’aurais d’ailleurs aimé y passer un peu plus de temps…

Busan, la porte sud de la Corée

Située à la pointe sud de la Corée, il est aisé de rejoindre Busan (ou Pusan, 부산) en ferry depuis le Japon. Il s’agit donc d’une ville portuaire avec de nombreuses plages et des paysages très différents de ceux de Gyeongju ou Séoul.

Comme je vous le disais dans mon bilan sur la Corée du Sud, Busan est tout de même la deuxième plus grande ville de Corée du Sud. Et ça se ressent : la ville est très étalée, et les lieux touristiques éloignés. Nous n’avons donc pas eu le temps de voir tout ce que l’on voulait voir dans le temps qui nous était imparti (2 demi-journées), la ville mérite 2-3 jours je pense, et en été pour profiter de la plage et farnienter un peu, même davantage !

Zone portuaire

Ce que j’appelle la zone portuaire, se trouve dans la partie sud-ouest de la ville, proche du… port en fait, tout simplement ! C’est là que nous avons débarqués et que nous avions notre hôtel, tout près de la rue Gwangbok-ro, qui est vraiment le cœur névralgique de cette zone. Nous avons vraiment apprécié nous y promener, de jour comme de nuit. Mais surtout, il faut passer dans les petites ruelles parallèles, qui sont remplies de restaurants !

Gwangbok-ro, Busan, Corée du Sud
Décorations de Noël de la rue Gwangbok-ro

Non loin, un escalier/escalator permet de prendre un peu de hauteur en arrivant sur une colline avec un petit parc. Là-haut se trouve la tour de Busan, haute de 120m, et offrant un sacré panorama de la ville, qui est entouré de montagnes !

Busan tower, Corée du Sud
La Tour de Busan
Busan tower, Corée du Sud
Vue sur la ville (et ses toits verts !)
Prévoir 45min, 5 000 ₩ (3.7 €)
Ouverture : 9h - 21h

Et comme nous sommes dans une zone portuaire, il y a bien évidemment un marché aux poissons ! Le marché Jagalchi est le plus grand marché de fruits de mer du pays, avec une partie intérieure et extérieure. Comme souvent, il est possible d’y manger à toute heure, ou d’y faire ses emplettes ! Pour nous ce sera une simple promenade pour ressentir l’ambiance des lieux.

Marché Jagalchi, Busan, Corée du Sud Marché Jagalchi, Busan, Corée du Sud

Prévoir 1h, gratuit
Ouverture : 8h - 22h, fermé le dernier mardi du mois

Dans ce coin de Busan, j’aurais bien aimé faire un tour au parc Taejongdae avec son observatoire, situés en pointe d’un « îlot », je pense que la vue doit être sympathique. Mais c’est tout ce que nous découvrirons de cette partie de la ville.

Zone des plages

Cette zone est située plus à l’est de la ville. Pour être honnête, je connais moins bien ce coin car nous n’avons fait qu’y passer. Bah oui, fin novembre la plage, c’est pas trop ça, donc on ne s’y est pas attardé.

Nous avons d’ailleurs failli ne jamais y aller, mais le temple Haedong Yonggungsa (해동 용궁사) m’attirait vraiment trop ! Donc nous avons pris le métro (pendant près d’une heure) puis le bus 100 ou 9 (environ 40 min) et enfin une dizaine de minutes de marche, pour traverser la ville et atteindre le temple, c’était vraiment long. D’autant que le bus, c’est un peu galère : certains arrêts sont notés en alphabet latin, mais pas tous ! Heureusement qu’on peut toujours compter sur la gentillesse des Coréens pour nous filer un coup de main !

L’originalité de ce temple ? Il est situé en bord de mer, à flanc de falaises, alors que la majorité des temples coréens se trouvent dans les montagnes avec la forêt autour. Le temple est superbe et le cadre également !

Temple Haedong Yonggungsa, Busan, Corée

Temple Haedong Yonggungsa, Busan
Vue depuis le temple
Prévoir 1h (une fois arrivé), gratuit
Ouverture : 4h - 19h

En saison estivale, cette zone est bien évidemment fréquentée pour ses plages, et notamment celle de Haeundae, qui jouit d’une renommée nationale. Le coin semble être une agréable station balnéaire avec son aquarium, ses hôtels et restaurants, ses bateaux de croisière…

Que faire d’autre à Busan ?

Bien plus au nord de la ville (non loin de la gare routière de Dongbu mais à 1h du centre ville), se trouve le Temple Beomeo-sa, ou « temple du poisson du pays du ciel ». Ce temple, contrairement au temple Haedong Yonggungsa dont je vous parlais plus tôt, est situé au pied d’une montagne, deux styles opposés donc. Je crois même qu’il est possible d’y faire du temple stay.

Durant notre séjour à Busan, je voulais vraiment me rendre au village Taeguk, aussi connu sous le nom de Gamcheon Cultural Village. Mais les distances étant ce qu’elles sont, nous avons dû faire des choix… Le village ou quartier Taeguk est un quartier historiquement pauvre, mais décoré de street art et donc très coloré. D’après mes recherches, pour s’y rendre, il vous faudra prendre la ligne 1 jusqu’à la station Toseong, puis le bus 2-/2 (en revenant légèrement en arrière) en descendant à Gamcheon elementary school après 20min. Vous ne devriez alors plus être très loin, resteront seulement quelques pas à faire pour être au cœur de ce village. Racontez-moi si vous avez eu l’occasion de vous y rendre !!

Après ce temps passé à Busan, nous nous sommes mis en direction de Gyeongju en bus : hors de question pour nous de prendre le train en Corée depuis que l’on a vu Dernier train pour Busan !

Dernier train pour Busan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.