Les sites historiques proches de Gyeongju

Étant satisfaits de notre découverte à pied du centre de Gyeongju, il nous restait une journée complète pour en découvrir les alentours. Nous avons donc choisi de nous concentrer sur l’est et le nord de la ville.

Découverte à l’est du complexe Bulguksa

A 40min à l’est de Gyeongju, se trouve le temple Bulguksa (불국사). Il est plutôt facile à rejoindre puisque deux bus s’y rendent pour 1 700 ₩ depuis la gare routière : les 10 et 11 qui font chacun la même boucle mais dans un sens inverse. Une fois descendu du bus, il faut encore marcher quelques instants pour « gravir » la colline et atteindre l’entrée du parc du temple.

Corée, Gyeongju, Temple Bulguksa
Les doubles escaliers emblématiques du temple Bulguksa, symbolisant la voie entre les mondes terrestre et céleste
Corée, Gyeongju, Temple Bulguksa
La cour principale avec au centre 2 pagodes symbolisant le Yin et le Yang

Classé au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO, ce temple initialement bâti au VI°s, a évolué au fil du temps, faisant l’objet de nombreuses rénovations et reconstructions. J’ai vraiment beaucoup aimé Bulguksa du fait de son architecture différente des autres temples et ses multiples cours colorées. L’entrée avec ses deux doubles escaliers est majestueuse et les petites cours intérieures sont bien agréables. D’autant qu’il n’y avait pas grand monde, donc ce temple était vraiment pour nous un lieu empli de sérénité.

Corée, Gyeongju, Temple Bulguksa
Une autre cour du temple
Prévoir 1h, 5 000 ₩ (3.8 €)
Adresse : Temple Bulguksa, 385, Bulguk-ro, Gyeongju-si, Gyeongsangbuk-do 
Ouverture : 7h-17h
Site : bulguksa.or.kr

Une fois au temple Bulguksa, tous les guides recommandent d’aller voir la grotte de Seokguram (석굴암). Elle est en effet située relativement près du temple Bulguksa. Relativement car il y a tout de même 20min de bus : il faut prendre le bus 12 pour 1 700 ₩. Si je peux vous donner un conseil (en même temps, vous êtes sûrement là pour ça…), étant donné que ce bus 12 ne circule qu’une fois par heure, regardez ses horaires en descendant des bus 10/11, soit en arrivant à Bulguksa depuis Séoul, cela vous permettra d’organiser votre temps et donc votre visite du temple.

Corée, Gyeongju, Grotte Seokguram
La statue est là-dedans ! (photos interdites)

Corée, Gyeongju, Grotte Seokguram

Cependant (parce qu’il y a un mais, oui), ni mon Visiteur ni moi ne vous conseillons cette visite. La visite de la grotte prend du temps (bus + petite marche une fois arrivés), coûte cher (bus aller/retour + site = 6 €, ça fait pas beaucoup comme ça, mais en won c’est beaucoup ! 8 400 ₩ !) pour pas grand chose… A flanc de colline, une petite caverne voûtée (ce n’est pas vraiment une grotte pour moi) abrite une statue de bouddha et tout un tas de divinités taillées dans la pierre. C’est vendeur dit comme ça, sauf que pour protéger le tout, il y a une vitre qui empêche de s’approcher. Sauf qu’elle est tellement loin de la statue et de la voûte, qu’on ne voit rien de tous ces détails ! D’où notre grande déception et notre regret d’y être allés !

Ah non tout de même ! Deux choses : les écureuils trop chou que l’on y a rencontré et la vue depuis le parking des grottes qui demeure assez sympa, un joli panorama sur les environs, je vous laisse voir :

Corée, Gyeongju, Grotte Seokguram vue
Vue depuis le parking
Prévoir 30min, 5 000 ₩ (3.8 €)
Adresse : Grotte Seokguram, 999, Jinhyeon-dong, Gyeongju-si, Gyeongsangbuk-do
Ouverture : 7h-17h

Immersion au nord, dans la Corée traditionnelle

Une fois de retour à Gyeongju pour un bon déjeuner, nous nous sommes mis en route pour notre prochaine destination : le village Yangdong (경주 양동마을). Il s’agit du plus grand village traditionnel de Corée, et en plus il est encore utilisé. Bon chacune des 150 chaumières n’est pas habitée, puisque l’on peut justement entrer dans certaines de ces habitations. Un petit plan du village est remis en arrivant, ce qui permet de savoir vers où se diriger afin de découvrir les différentes architectures : maisons au toit de chaume ou de tuile, murets, jardinets… on découvre ainsi dans quelles conditions vivaient les nobles et leurs servants.

Corée, Gyeongju, Yangdong folk village

Quand nous y sommes allés, il n’y avait quasiment personne, c’était vraiment une belle promenade, dans une autre époque, un autre monde, et en plus avec le coucher du soleil ! Je ne peux que vous recommander de vous y rendre ! En revanche, attention le trajet en bus est assez long, le 403 relie le village au centre de Gyeongju en une quarantaine de minutes pour 1 300 ₩, or il n’y en a que peu, donc pensez là encore à regarder à qu’elle heure sont les prochains bus ! Nous avons malheureusement dû découvrir le village au pas de course car les deux prochains bus étaient espacés d’une heure, avec la nuit qui tombait…

Corée, Gyeongju, Yangdong folk village
Toit de chaume
Corée, Gyeongju, Yangdong folk village
Et toit de tuile
Prévoir 1h30, 4 000 ₩ (3 €)
Adresse : 93, Yangdongmaeul-gil, Gyeongju-si, Gyeongsangbuk-do
Ouverture : 9h30-17h30

Et c’est ainsi qu’a pris fin notre découverte de la région de Gyeongju avant de nous rendre à la capitale, Séoul ! Avez-vous eu les mêmes impressions sur ces diverses promenades : les grottes, le village… ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.