Randonner dans les Carpates en Roumanie

Moi quand je pensais Roumanie, Transylvanie, ou même Dracula, je pensais à de grandes étendues de verdure, des forêts partout… Donc si vous aussi vous avez envie d’inclure du waouh et un peu de rando dans votre séjour, c’est par ici !

Prendre la Transfăgărășan et marcher autour du lac Bâlea

La Transfăgărășan, ou « Route entre les nuages », est une route mythique de Roumanie traversant la chaîne montagneuse des Carpates, à ne pas manquer ! Elle porte bien son nom puisqu’il s’agit de la plus haute route bitumée de Roumanie, et pour pouvoir ainsi monter dans les montagnes, elle zigzague sacrément ! Il y a tout le long de cette belle route des points de vue pour admirer le paysage. Et attention, ici, la Transfăgărășan fait partie intégrante du paysage ! Malheureusement, mes photos ne lui rendent pas vraiment hommage. Il faisait un temps de chien avec de la pluie tout le long de notre montée. Donc j’ai pris les photos en cachant mon appareil photo sous le ciré, autant vous dire que je ne me suis pas vraiment appliquée…

Roumanie - Transfăgărășan
Pluie, brouillard, aïe aïe aïe
Roumanie - Transfăgărășan
Enfin la vue se dégage !

La Transfăgărășan mène jusqu’au lac Bâlea (Lacul Balea), un lac glaciaire à 2 040m d’altitude. Et le lac Bâlea, c’était LE moment que l’on attendait ! Mais c’était sans compter sur la pluie et la brume… Aïe aïe aïe… Tout n’a pas été une partie de plaisir, on a même cru que l’on devrait rester dans la voiture sans voir une éclaircie de la journée ! Mais même sous la pluie il est possible de profiter des paysages et de faire un petit tour du lac. En revanche le chalet qui s’y trouve était archi bondé, impossible de s’y poser boire un verre ! Heureusement, des stands le long de la route commencent à s’installer et nous finissons par y acheter de quoi déjeuner (oui il n’est que 11h, mais ça laissera le temps aux nuages de s’éloigner peut-être) : saucisson, maïs grillé, polenta avec du fromage à l’intérieur. J’en profite même pour acheter un fromage à pâte dure de la région à ramener en France.

Roumanie - Lac Bâlea
Le lac avec les montagnes la tête dans les nuages…

Il y a de multiples sentiers balisés avec des durées diverses. Nous avons débuté notre ascension, sous des nuages gris et une humidité ambiante, sur un premier sentier balisé par un triangle et montant derrière le lac. La vue est vertigineuse, nous surplombons la vallée. Mais un début de vertige et les cailloux trempés sur lesquels nous marchons tant bien que mal nous poussent finalement à faire demi-tour avant d’atteindre le sommet.

Roumanie - Lac Bâlea
Vue sur la vallée et son lac

Après une petite pause de nouveau autour du lac à profiter de la vue, une éclaircie fait son arrivée ! On se motive à repartir sur un autre chemin de randonnée qui ne semble pas autant monter ni être trop périlleux/en bord de falaise, et qui part de l’autre côté par rapport au lac, avec donc de nouveaux points de vue.
Le début de cette randonnée balisée par un rond est beaucoup moins rocailleux que celle de la matinée, il y a beaucoup d’herbe, et même des mini cascades qu’il faut enjamber. Nous arrivons ensuite dans une grande vallée pleine de cailloux et on se rend compte que le sentier balisé monte jusqu’en haut de la montagne en face, autant dire que nous n’irons pas jusqu’au sommet… En revanche petite surprise, on trouve de la neige résiduelle ! Agréable quand quelques jours auparavant on mourrait de chaud sous 40°C à Bucarest !
Nous faisons finalement demi-tour au bon moment puisqu’un brouillard dense nous cueille et nous raccompagne jusqu’au parking…

Il est presque 16h, nous reprenons la voiture direction le chalet qui nous abritera pour la nuit. Sur la route, nous passons sous un tunnel et arrivons de l’autre côté de la montagne où le brouillard semble n’être qu’un lointain souvenir. De quoi profiter encore un peu de ces superbes paysages avant de terminer cette journée.

Roumanie - Transfăgărășan
Une nouvelle vue dégagée

Prévoir une journée selon vos envies
Ouverture : la Transfăgărășan est ouverte uniquement l’été

Point de vue du barrage Vidraru

Après une bonne nuit régénératrice dans le chalet Vila Balea, nous reprenons la route dès 7h30 vers Horezu et son monastère. La route est longue (3h30) et nous avons bien l’intention de profiter encore de la région des Carpates.
Après 1h à continuer d’arpenter la Transfăgărășan, nous arrivons au barrage Vidraru. Le brouillard est encore de la partie, et cela donne une atmosphère très étrange au lieu. Le barrage est immense et profond, ça donne le vertige !

Prévoir 10min, gratuit

Grimper jusqu’à la Citadelle de Poenari

Si vos jambes sont encore en forme, et il vaut mieux qu’elles le soient, il faut ensuite s’arrêter 3km plus loin découvrir la Citadelle de Poenari (Cetatea Poenari). Je vous en ai déjà parlé dans mon article sur les sites en lien avec Dracula, et il s’avère que la citadelle a un lien avéré avec Vlad III : pour se venger de la mort d’une partie de sa famille, Vlad arrête les aristocrates, en empale quelques chefs, et fait marcher les autres jusqu’au site de la forteresse, autrefois un avant-poste. Après cette centaine de kilomètres de marche sur des terrains difficiles, les survivants sont contraints de bâtir la forteresse, où nombre d’entre eux perdront la vie.

Roumanie, Citadelle de Poenari
Le drapeau roumain flottant

Ici on reprend la marche en grimpant un escalier de 1 480 marches. On les sent passer après la randonnée de la veille ! Mais cela permet d’arriver à la citadelle à 800m d’altitude et de jouir à nouveau d’un superbe panorama, en plus de pouvoir découvrir les ruines de la citadelle.

Prévoir 1h30, 5.8 lei (1.2 €)

Adresse : Transfăgărăşan Comuna Arefu

Ouverture : 9h-18h

Site : Muzeul-judetean-arges.ro

Au final le brouillard nous aura un peu gâché cette journée, mais c’est le risque en altitude, on ne sait jamais quel temps on va avoir ! On garde l’espoir et on attend une éclaircie pour profiter de superbes paysages…
A très bientôt pour un nouvelle article sur une autre randonnée roumaine d’un autre genre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.