Mes conseils pour admirer les aurores boréales

Les aurores boréales, ce doux rêve que j’ai pu atteindre. Et la nature m’a gâtée, sur un séjour d’une semaine en Laponie nous en avons vu 3 soirs ! Beaucoup de chance d’après les locaux : il n’y en avait eu qu’une ou deux fois sur les mois précédents. Voici quelques conseils pour vous aider à les observer…

L’observation…

Mon premier conseil pour voir les aurores boréales peut sembler évident mais tout de même : regardez bien le ciel !
On a failli rater notre première aurore boréale, simplement parce que l’on était sur la route, on venait d’arriver à Rovaniemi et notre hôtel se trouvait à Kemi. On roule, on papote, et là soudain je dis « Ce serait top si on voyait une aurore boréale sur la route ». Je pense que vous mettez le doigt dessus : mon copilote regarde dehors et me dit « C’en est pas une ça ?! ». Bingo, on avait notre première !

Laponie - Aurore boréale
Notre première aurore boréale sur la route

…dans la nuit noire.

Oui je sais, encore un conseil évident : l’obscurité ! Mais sur la photo au-dessus, il y avait un peu d’éclairage le long de la route, donc l’aurore n’était pas très intense. Il faut s’éloigner des villes, et même des petits villages et espérer une nuit sans nuage. En voiture, il arrivait que l’on voit au loin des halos orangés. On se demandait parfois s’il s’agissait d’aurores au loin (oui, on fini par voir des aurores boréales partout !), mais non, il s’agissait en fait de « villes », ou plutôt de bourgades dirons-nous. Le choix du chalet au milieu de nul part a réellement était une bonne idée, et nous a permis de voir de jolies aurores boréales vertes et violacées en rentrant un soir, magique…

Chalet enneigé proche Luosto, Laponie
Notre chalet, à 10km de Luosto

De même, attendez que la nuit soit entièrement tombée avant de chercher les aurores, et idéalement un soir non couvert. Petite précision par ailleurs : on ne les observe qu’en hiver, l’été lapon ne connaissant pas la nuit…

Un peu de patience…

Le froid peut vous empêcher de rester trop longtemps dehors à observer les aurores donc il faut bien se couvrir. Mais malheureusement, une aurore boréale ne reste pas des heures de toute façon ! Certaines vont rester quelques minutes sans grandir, tandis que d’autres vont offrir un véritable ballet durant une demi-heure. Nous avons par exemple pu observer des aurores boréales contre une longue attente sur un lac gelé au cours d’une excursion en motoneige. Mais il a ensuite fallu rentrer. Le guide nous a informé que vers minuit les aurores seraient certainement encore plus grandes et colorées.

…pour en prendre plein les yeux !

Quand on pense aurore boréale, on a tous en tête ces photos aux couleurs chatoyantes : vert, rose, violet, ça s’étire et semble se tordre dans tous les sens. Mais ne soyons pas aussi exigeants, la nature n’a pas Photoshop dans son sac et nos yeux n’ont pas les mêmes capteurs que nos appareils photos !
La majorité des aurores boréales que nous avons vues étaient blanches et on aurait parfois pu passer à côté si l’on n’avait pas bien regardé. On dirait parfois de simples nuages qui s’étirent, une simple trainée blanche dans le ciel noir. Mais en prenant le temps de l’observer, le nuage est étrange, et peu à peu il va parfois se teinter de nuances vertes plus ou moins marquées, voire violacées si vous avez de la chance. Certaines vont se mettre à danser, à virevolter, et pas si lentement que ça ! Un vrai spectacle que l’on observerait des heures durant si c’était possible.

  • Laponie - Aurore boréale
  • Laponie - Aurore boréale
  • Laponie - Aurore boréale

Et les photos dans tout ça ?

Là pour les conseils, je ne suis pas la meilleure ! Je pense que ça se voit avec les quelques visuels qui illustrent cet article. Et pourtant ces quelques clichés, j’en suis fière, après tout ils représentent pour moi des moments magiques. Et puis, j’ai déjà bataillé pour réussir à obtenir ce résultat…
Prendre en photo une aurore boréale de façon nette, sans trépied, c’est peine perdue puisqu’il faut une pose longue (d’où mes étoiles qui sont des points étirés…). Après pour plus de détail, je vous conseille de farfouiller sur le net, de nombreux blogs donnent des conseils pour photographier les aurores boréales. Et mieux vaut anticiper autant que possible vos réglages, car en direct live avec les moufles ça marchera pas, donc vos doigts seront mis à dure épreuve ! Grosse pensée pour un ami qui a souffert en essayant de régler et photographier l’aurore boréale… en vain.

Laponie - Aurore boréale

Ce sont malheureusement mes seuls conseils, parce qu’au final les aurores boréales, elles nous dépassent, elles apparaissent lorsque le soleil fait des siennes. D’ailleurs pour en apprendre plus, quelques explications sur ce phénomène sont données au musée Arktikum de Rovaniemi. Donc bonne chance, surveillez bien les nuages et savourez !

Découvrez mon séjour en Laponie en quelques articles :
Tour d’horizon… une semaine en Laponie finlandaise
Expédition à Kemi : brise-glace Sampo et château de neige
Rennes, huskies… : quelles activités avec les animaux en Laponie ?
Escalade, raquettes… : quelles activités physiques (mais pas trop) en Laponie ?
Rovaniemi, le passage obligé pour saluer le Père Noël
Mes conseils pour admirer les aurores boréales
La Laponie en pratique (1/2) : conduire et s’habiller
La Laponie en pratique (2/2) : dormir et manger

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.