La Laponie en pratique (1/2) : conduire et s'habiller

Après avoir fait ensemble le tour de mon séjour et des activités en Laponie, attardons-nous un petit peu sur une partie plus pratique… en commençant par la conduite et la tenue vestimentaire à adopter dans ce grand froid.

La conduite en Laponie

Permis international ? Non, votre permis classique français suffit.

Pour vos déplacements, je vous conseille de louer une voiture, et ce d’autant plus si vous voulez loger au milieu de nul part, il ne faudra pas trop compter sur les transports en commun. Je dois avouer que je n’étais pas très rassurée à l’idée de conduire sur ces routes enneigées… Et pourtant tout s’est très bien passé ! Si si, enfin dans l’ensemble, j’ai bien quelques anecdotes en tête, mais la conduite en elle-même n’est pas difficile : les voitures sont toutes équipées de pneus cloutés, donc l’adhérence est parfaite, on ne glisse pas même à 100km/h ! Et puis les grands axes sont quand même déneigés donc aucune crainte, du moment que vous ne tournez pas en freinant.

Concernant la vitesse, les panneaux sont actualisés au changement de saison, puisque la vitesse est diminuée de 20km/h en hiver par rapport à l’été (ça se comprend…). Généralement c’est du 50km/h en ville, et en-dehors du 60, 80 ou encore 100km/h selon les portions de route, notamment les autoroutes. Faites bien attention à ces changements de vitesse, il y a beaucoup de radars ! D’ailleurs ma première anecdote : on s’est fait flasher ! On ne comprend pas pourquoi, mais l’amende n’est toujours pas arrivée, et tant mieux car elles ont l’air plutôt salées en Finlande !

Mon dernier conseil, serait de rester sur les routes que vous connaissez… Un bon matin en partant du chalet pour une journée à Rovaniemi, le GPS de la voiture nous a fait passer par un chemin qu’on ne connaissait pas (alors que l’on pouvait rejoindre la route principale comme on en avait l’habitude). Sans voir de panneau et sans s’en rendre compte, on a fini sur une piste de ski de fond ! Autant vous dire que la voiture n’a pas aimée, après l’avoir désenlisée deux trois fois pour qu’elle soit de nouveau bloquée 10m plus loin, on a fini par abandonner. Par chance nous étions proche du chalet et avons pu y rentrer à pied, et notre super hôte a fait appel à ses contacts pour nous aider. Mais même avec le jet ski impossible de sortir la voiture, il a fallu attendre qu’un gros tracteur de déneigement nous sorte de là, heureusement cela nous a coûté bien moins cher qu’un dépannage officiel ! Donc soyez autant vigilants que possible, sinon vous risquez de gâcher un peu vos vacances, même si quelques mois après on en rit !

Comment s’habiller par -30°C

Par -30°C et parfois plus froid également… Selon les activités, vous retirerez ou ajouterez une couche : l’escalade d’une cascade gelée tient chaud, en revanche une balade en renne de traineau où l’on est inactif à hauteur du sol…

S'habiller en Laponie - Croisière Sampo
On n’est pas là pour un défilé, alors on se couvre bien !

En règle générale, 3 couches sont nécessaires, tout en gardant toujours en tête qu’il ne faut pas être transpirant et qu’il faut que l’air puisse circuler dans vos vêtements pour vous réchauffer. Ce qui signifie qu’avoir 15 couches ne servira à rien, mieux vaut bien choisir les 3-4 vêtements qui vous recouvriront (à part les yeux, on ne vous verra plus !). Ces achats représentent un budget assez conséquent, n’hésitez pas à farfouiller dans vos affaires de ski si vous en avez, ou à demander autour de vous, on a tous des amis qui skient ou sont déjà allés dans le grand nord !

  1. Les sous-vêtements techniques : ils se portent proche du corps et permettent de garder la chaleur. L’idéal c’est la laine mérinos, mais relativement couteuse… Chez Décathlon ils ont également des alternatives qui font très bien l’affaire que ce soit pour le haut mais également pour les leggings ou collants techniques. Pour des raisons de budget donc, j’avais alterné les différentes matières en fonction des journées.
  2. La polaire : là il est question de se tenir chaud et de ne surtout pas laisser cette chaleur s’enfuir ! Pour les plus frileux comme mon visiteur du canapé, il est possible de prendre une polaire ET une doudoune fine.
  3. La tenue de ski : pantalon et veste de ski permettront enfin d’isoler le tout et de vous protéger de l’humidité/neige et du vent, tout en laissant respirer à l’intérieur.

Voilà pour le gros du corps, mais reste encore les extrémités à ne pas négliger ! Pour les mains, je préconise les moufles. Vous me direz, comme ma famille, que ce n’est pas pratique, et une fois sur place tout comme eux, vous regretterez ! On en revient à la base : avec les gants chaque doigt est isolé et il y a davantage de zones en contact avec l’extérieur, une moufle uni la main et la chaleur circule. Je suis malgré tout d’accord, les moufles, ce n’est pas le plus pratique, donc j’avais en-dessous une paire de sous-gants pour ne pas geler à la moindre prise de photo !
Pour les pieds, il n’y rien de mieux qu’une bonne grosse paire de chaussettes en laine hautes, voire deux, recouvertes d’une paire de bottes bien chaudes et imperméables. Généralement pour ce genre de chaussures, mieux vaut prendre une taille au-dessus pour être à l’aise. Je me suis fait plaisir pour les bottes et ai craqué pour des Kimberfeel Beverly ! Elles sont belles ! Mais on ne les voit pas car mieux vaut mettre le pantalon par-dessus les bottes, ainsi la neige glisse en extérieur, alors que si le pantalon est à l’intérieur des bottes, la neige va suivre et pénétrer : glagla les pieds ensuite !
Que reste-t-il après tout cela ? La tête. Allez hop, bonnet et écharpe ! Je me suis même laissée tenter par un cache-oreilles.

Et pour finir 2-3 conseils :

  • La douche est préconisée le soir, sinon séchez-vous bien et ne sortez surtout pas les cheveux mouillés.
  • Laissez tomber le maquillage : il contient souvent de l’eau, et de toute façon on ne le verra pas. On bannit donc mascara, fond de teint liquide…
  • Les crèmes hydratantes sont à appliquer le soir pour la même raison : elles contiennent de l’eau.
  • Pensez à vous hydrater les lèvres et le corps le soir, notre peau n’est pas habituée à ce froid sec.
S'habiller en Lapoie
Mon mascara de gel au top !

A venir très prochainement d’autres conseils pour l’hébergement et la restauration en Laponie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.